JP-Tech

                                                                                    Historique

ANNEE 2016

Toutes mes félicitations à Victor qui a eu son BAC S (Spé Maths) avec la mention "Très bien". 17/20 en maths... il fallait le faire, car en début d'année il y avait des efforts à faire!

Cette année scolaire (2015-2016) Victor fut mon seul élève de terminale, j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec lui. Bon courage en Maths Sup.

ANNEE 2015

En matière de cours particuliers, ma limitation aux classes de 2nde, 1ère, Terminales et certaines classes du supérieur m'a apporté moins d'élèves mais une qualité d'enseignement encore augmentée. C'était l'objectif.

Cette année je n'ai eu qu'un candidat au BAC S. Et il l'a eu... bravo à Michael qui s'est offert un 12/20 à l'épreuve de maths (BAC S enseignement obligatoire).

Félicitations et bonnes vacances !

ANNEE 2014

Tous mes élèves ont réussi leurs objectifs : passage en classe supérieure, examens, concours.

Concours d'infirmières

Bravo à Nadège qui a réussi le "Concours infirmier" en mars-avril 2014. Bonne continuation à vous.

BAC S

Bravo à mes deux élèves réguliers de terminales S (Olivier en enseignement obligatoire et Joël en enseignement de spécialité). Ils l'ont eu !

Toutes mes félicitations et bonnes vacances. Et puis, après, bonne continuation.

J'ai corrigé l'épreuve de mathématiques de la série S enseignement obligatoire et de spécialité. Voici ce que j'en pense. Mes appréciations de difficulté sont bien sûr relatives aux connaissances d'un élève de terminale.

->l'exercice 1. Très classique. C'est là l'occasion d'engranger des points.

->l'exercice 2.

    La partie A.1 est très classique. C'est en partie réalisable par un élève de 1ère S.

    La partie A.2 est déroutante parce qu'on a oublié que le pourcentage de personnes malades (0,1%) n'était qu'une estimation et que cette fois le laboratoire étudie le cas d'une population ayant x% malades. Il suffisait bien sûr de remplacer 0,1% par x.

    La partie B.1 est légèrement discutable quant à l'approximation demandée (...à 10-3 près.). Je considère que cette précision porte sur h. D'autres considèrent qu'elle porte sur le nombre 0,99. Bref ceux qui avaient travaillé mes fiches l'ont sans doute apprécié !

    La partie B.2 n'est pas difficile à condition d'utiliser la bonne expression donnant l'intervalle de fluctuation. Les conditions d'utilisation de l'intervalle de fluctuation proposé en 2nde font qu'il n'est pas acceptable ici. On aurait pu utiliser l'intervalle de fluctuation au seuil de 95% proposé en 1ère S à condition de disposer d'Excel ou d'une calculatrice initialement programmée pour calculer des fractiles sur une loi binomiale. Ces deux cas n'ont pas de réalité pratique. La seule solution, et elle vous était suggérée, est d'utiliser l'intervalle de fluctuation asymptotique étudié en Terminale.

->l'exercice 3. Très classique. Là encore:

    *il y avait l'occasion d'engranger des points,

    *ceux qui avaient consulté mes fiches en ont profité.

->l'exercice 4 (enseignement obligatoire).

    La partie 1. Aucune difficulté d'où des points faciles à obtenir. A noter toutefois que la question e. pouvait se résoudre certes en utilisant le théorème de Pythagore mais aussi plus rapidement en exprimant un produit scalaire nul dès lors que le repère est orthonormé.

    La partie 2. Notez que la question c. demande la démonstration d'une équivalence (...si et seulement si...). Il était donc nécessaire d'y prendre garde. Pour la partie d. plusieurs conclusions pouvaient être énoncées :

        *Le point M est dans le plan P1 orthogonal à (DF) et passant par E et G, P1 a pour équation (1/2)x+(1/2)y-z-(1/4) = 0

        *Dans ces seules conditions l'angle géométrique EMG est droit.

->l'exercice 4 (enseignement de spécialité).

    La partie 1. Aucune difficulté.

    La partie 2. Aucune difficulté. Remarque : la partie 2b pouvait se résoudre à l'aide d'un calcul uniquement matriciel. Il fallait se souvenir comment manipuler les équations matricielles ainsi que la formule permettant l'inversion d'une matrice. Ce n'était peut-être pas votre cas...

    La partie 3a. Cette partie est difficile (mais conforme au programme). Se souvenir des propriétés de la matrice unité pouvait être une aide précieuse.

    La partie 3b. Cette partie est difficile (mais conforme au programme). A noter qu'on ne vous demandait pas de démontrer la relation de récurrence. Elle aurait pu être faite par vous-même mais l'initialisation ne pouvait se faire à partir de n = 0 mais à partir de n =1. C'est sans doute pour cette raison que les rédacteurs du sujet ont préféré vous faire admettre cette relation. La déduction de Y2n+1 = 2nY1 est rapide certes mais pas évidente.

    La partie 4a. Facile !

    La partie 4b. Pas de difficulté particulière mais faire attention au fait que le nombre de poissons du bassin A (c'est vrai également pour le bassin B) en fonction de p est donné par une expression différente selon que p est paire ou impaire. Il eut été intéressant, mais aussi plus difficile, de calculer le nombre d'années en question... à savoir 8 ans pleins (et le tout début de la 9ème année...). J'estime que le choix des variables n'a rien de judicieux : p pour un nombre d'années, a pour un nombre de poissons,...! Etait-ce pour éviter de rendre trop facile la question 4.a. ?

 

JP-Tech